FETE DE LA TARTE AUX QUETSCHES – 14 SEPTEMBRE 2014

Un soleil radieux, un nouveau menu alléchant et un programme agrémenté de nouveautés, quoi de mieux pour attirer les foules?

Samedi soir, le dénoyautage des quetsches a commencé dans les ateliers de la boulangerie Seyller. Toute la nuit et jusqu’à 13 heures le jour même, les bénévoles se sont se relayés aux côtés du boulanger pour la confection de 900 tartes. Tôt le matin, les membres des associations locales sont sur le pied de guerre, chacun prend place à son poste. Déjà les badauds arrivent et viennent savourer une portion de tarte avec un café, une excellente façon de commencer la journée. Après la messe célébrée par le curé Nicolas Acker à la salle polyvalente, c’est le rassemblement pour le déjeuner sur place. Cette année, la 32 ème édition de la Fête de la Tarte aux Quetsches aura battu tous les records avec 736 repas vendus et servis sur place. Un chiffre réjouissant pour l’équipe organisatrice qui a décidé cette année de placer la nouveauté au cœur de l’événement. Outre les exposants et l’après midi musicale animée par le groupe folklorique du Haut Koenigsbourg, nombreux sont ceux venus pour tester le simulateur de voitures de courses. L’après midi s’est déroulée sous d’agréables auspices, le public a eu le plaisir d’assister à des démonstrations d’arts martiaux et a beaucoup ri avec les sketches de Cathy Bernecker pour son bien connu personnage, Mademoiselle Mamsell. Au cours de l’après midi, elle a passé en revue la gamme vivante et fleurie des expressions populaires de la région pour la plus grande joie du public. En fin d’après midi, le traditionnel concours de cracher de noyaux a réuni les habitués, mais aussi des curieux qui ont eu envie de faire leurs preuves. La renommée de la fête de la Tarte aux Quetsches n’est plus à faire, et l’on vient de loin pour acheter une tarte ou déguster une portion sur place. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette édition une réussite. De quoi réjouir les organisateurs qui vont rapidement s’atteler à l’édition suivante.

Un régal à tout âge !